Transactions, gestion et syndic sur Strasbourg
5 Mai

La baisse des taux d’usure : une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus fragiles pour un appartement en vente à Strasbourg !

Les taux d’usure pour le 2e trimestre 2021, taux maximum au-delà desquels une banque n’a pas le droit de prêter, sont en baisse, notamment sur les durées de 20 ans et plus (les plus répandues) et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les emprunteurs les plus fragiles ! Vous voulez acheter un appartement à Strasbourg ? Faisons le point.

Si le principe d’un taux plafond est théoriquement favorable au consommateur, dans le contexte actuel marqué par un risque de remontée des taux à court ou moyen terme, son calcul pose problème : « Il y a un écart de 3 mois entre les taux moyens utilisés pour déterminer l’usure et les conditions proposées par les banques», explique Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer.

Ce recul des taux de l’usure, conséquence des baisses de taux constatées en janvier-février, pourrait exclure les emprunteurs les plus fragiles dans les prochains mois, notamment en cas de remontées des taux de crédit immobilier.

« Certaines catégories d’emprunteurs risquent d’être davantage pénalisées par le taux d’usure. Il s’agit des emprunteurs les plus risqués en termes de santé (sénior, risques aggravés), ou d’emprunteurs fragiles à qui on conseille de s’assurer à 200 % ou de souscrire une assurance perte d’emploi dont le taux pourrait dépasser plus fréquemment le seuil de l’usure en raison du poids très important de l’assurance dans le TAEG. Les emprunteurs modestes peuvent également être encore impactés en raison des écarts de taux pratiqués par les banques selon les revenus et l’apport », reprend Sandrine Allonier.

En outre, on risque s’engouffrer dans un cercle vicieux : comme le taux d’usure est à un niveau historiquement bas, certains dossiers d’emprunteurs ne passeront plus, donc le taux qu’ils auraient dû obtenir n’est pas pris en compte dans le calcul du taux d’usure qui se base donc seulement sur les dossiers acceptés. Donc le taux d’usure n’augmente pas… C’est pourquoi il met plus de temps à remonter que les barèmes affichés par les banques, qui doivent de ce fait, elles aussi, limiter la hausse des taux, avec un impact sur la rentabilité des prêts qu’elles accordent !

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée