Transactions, gestion et syndic sur Strasbourg
30 Mai

Nos conseils pour acheter un appartement à mettre en location à Lingolsheim !

Vous souhaitez vous lancer dans un investissement locatif ? Après deux mois d’arrêt du marché immobilier, difficile de se remettre dans le bain. Et si nous vous donnions des conseils pour acheter un appartement à mettre en location à Lingolsheim de façon à ne pas passer à côté de la reprise.

Surveillez le marché
Le marché est en perpétuelle évolution. Suite à cette crise, le prix des biens risque de baisser, le temps que le marché se stabilise. Il est donc indispensable d’effectuer des recherches dès maintenant afin de ne pas passer à côté de bonnes affaires. Par ailleurs, le nombre de biens en vente va à nouveau augmenter avec ceux qui avaient stoppé leur vente, et lié à certains drames de la vie personnelle comme les décès ou les divorces). Mettez-vous au boulot !

Sachez vous adapter
Afin de vous adapter à la demande locative, vous devrez revoir votre stratégie. Pour y parvenir, suivez les actualités de Lingolsheim et effectuez une veille des changements opérés pendant la crise.

Les biens à la campagne : peut-être une bonne opportunité
Les biens situés à la campagne, qui avaient avant la crise tendance à perdre de la valeur, vont sûrement augmenter temporairement.

Ne vous précipitez pas
Pour éviter de faire des erreurs, définissez une stratégie d’investissement claire et ayez bien en tête les raisons de votre investissement : une rente ? Un placement en vue de la retraite ?

Maîtrisez votre capacité d’emprunt
Connaître votre capacité de financement (apport et montant de crédit possible) et le définir en amont vous évitera de perdre du temps. Avec ces données, ainsi, vous ne vous focaliserez que sur des biens abordables. De plus, dans le contexte actuel, les banques seront plus rigoureuses quant à l’obtention des prêts. Viser des budgets pas trop au-dessus de ses moyens et respecter les 33% d’endettement seront désormais primordiaux. Ces critères étaient un peu moins importants avant la crise et risquent de le redevenir maintenant.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée