Transactions, gestion et syndic sur Strasbourg
26 Avr

Votre agence immobilière à Strasbourg vous explique la baisse vertigineuse des taux !

En avril, le mouvement de baisse des taux enclenché en mars se poursuit ! Les banques qui ne l’avaient pas encore fait ont diminué leurs taux de crédit, de 0,05 % à 0,20%. Pour les meilleurs dossiers, les taux atteignent les planchers de 2016, à moins de 1 % sur 10, 15 ou même 20 ans, et sur 25 ans : de nouveaux records sont constatés !

« Durant tout le mois d’avril, nous avons reçu des barèmes de taux affichant des baisses…, explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Les banques sentent la reprise de la demande et aucune ne veut passer à côté de cette opportunité de capter de nouveaux clients. D’autant que la politique de la Banque centrale européenne et le recul du taux d’emprunt d’État français à 10 ans, tombé à 0,23 % fin mars – mais remonté depuis à 0,35 – donnent la latitude aux banques de proposer des taux à nouveau record ! C’est actuellement la grande braderie du printemps de l’immobilier ! »

Des records historiques pour les prêts sur 25 ans…
Si on compare souvent les taux actuels au niveau historique de l’automne 2016, l’une des grandes différences est l’allongement de la durée des prêts accordés par les banques et les taux inédits qu’elles proposent actuellement sur 25 ans. En février, 41,5 % de la production de crédit a été réalisée sur des durées de 25 ans et plus, contre seulement 30,2 % fin 2016 selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

« Prêter sur 25 ans et plus permet aux banques de capter de jeunes emprunteurs, encore peu bancarisés avec lesquels elles pourront mettre en place une relation de long terme…, explique Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer. En outre, dans le contexte actuel de baisse des aides à l’achat et de prix élevés, notamment dans les grandes métropoles, c’est aussi le moyen de soutenir la demande des primo-accédants et de leur permettre d’acheter une surface suffisante pour vivre agréablement et garder leur bien plus longtemps, afin d’amortir notamment les frais de notaire. Et compte tenu du niveau actuel des taux sur ces durées longues, même les emprunteurs avec de hauts revenus comprennent l’intérêt d’emprunter sur 25 ans et en ont la volonté, tout en sachant qu’ils n’iront pas au bout de leur crédit, pour la plupart ! »

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée