Transactions, gestion et syndic sur Strasbourg
25 juin

Quelle est la démarche pour quitter la location d’un appartement à Strasbourg ?

Key in hand

Il est possible de quitter un appartement en location à Strasbourg quand on le souhaite, et ce, même si le bail n’est pas arrivé à son terme. Le propriétaire n’a pas cette liberté. Il ne peut pas rompre le bail, sans de solides arguments.

Vous souhaitez quitter votre appartement en location à Strasbourg ? 3 millions de Français déménagent entre début et juin et fin août, vous ferez donc comme eux… À condition de respecter la marche à suivre et d’effectuer dans l’ordre les différentes étapes. Dans un premier temps, pour vous « libérer » de votre contrat de location, vous devez signifier votre intention de partir à votre propriétaire avec une lettre recommandée avec accusé de réception en respectant le délai de préavis prévu par la loi. Depuis la loi Alur, les zones tendues bénéficient d’un délai raccourci d’un mois. Renseignez-vous ! Attention, si vous ne respectez pas le préavis imposé par la loi, vous ne pourrez pas arrêter de payer le loyer. Bon à savoir : certains locataires cessent de payer le loyer un mois avant de partir puisqu’ils ont versé un dépôt de garantie. Or cette pratique n’est pas permise.

Dans un second temps, vous devrez vider l’appartement en location, sans oublier de débarrasser la cave et le parking, et réaliser un état des lieux de sortie. C’est le point le plus sensible lorsque l’on quitte une location. Et pour cause : votre dépôt de garantie est en jeu. Il convient donc d’éviter les litiges avec votre propriétaire. Nous vous conseillons donc de lui restituer un appartement nettoyé et propre. Ainsi, le propriétaire sera dans de bonnes dispositions.

Certains propriétaires, avouons-le, ne se gênent pas pour essayer de faire porter le poids financier des travaux et des réparations dues à l’usure. La loi est pourtant formelle sur ce point : elle stipule bien que la vétusté n’est jamais à la charge du locataire. Ne vous laissez pas faire. Pour vous aider, la loi Alur a instauré une grille de vétusté. Reportez-vous-y en cas de doute. Cette étape franchie, le propriétaire a un mois pour restituer votre dépôt de garantie. S’il traîne, vous serez en droit de lui réclamer 10 % du loyer pour chaque mois de retard.

O.D. / Bazikpress © waltart

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée